ça fait du bien de réflechir.

Vendredi 20 décembre 2013, 22h54, une envie d’écrire me prend soudainement. (Les propos qui vont suivre sont quelques peu abusés quand même, n’ayez crainte)

Une soirée banale qui termine une des journées banales que je viens de passée, je rentre chez moi en début d’après midi, je suis soulagée de rentrée car j’avais mal aux pieds d’être restée debout dans le tram car il n’y avait pas de place assise. J’ai passée le trajet à penser en ayant l’esprit qui me rongeait car j’avais pas mes fesses collées à ce simili cuir. J’étais donc soulagée de rentrer dans ma chambre, de retrouver mon lit et mon ordinateur qui m’attendait si paisiblement, comme un peu près tout les jours.

Vendredi 20 décembre 2013, 23h05, je râle car mon ordinateur vient de s’éteindre.

Je passe ma journée à surfer sur internet, je fais du lèche vitrine car « Oh les vêtements c’est génial », je culpabilise car je fais pas de vidéos car ça doit bien faire deux mois que j’en ai pas faite et « Oh on va encore dire que ça fait longtemps, que je suis pas sérieuse, qu’on va se désabonner de ma chaîne et que je suis pas le rythme des autres qui en publie toutes les semaines ». Je me ronge les ongles et je (re)culpabilise car mon dieu ça doit faire 4 ans que j’essaye de ne plus le faire, mais c’est pas de ma faute, je suis stressée. Je descends pour manger une omelette, et bien sur je suis devant la télé. On tombe sur un film qui vient de commencer, un film de Noël;  » à la maison pour Noël  » plus exactement. L’histoire d’une femme très sure d’elle qui va vivre des péripéties tout au long du scénario quand elle veut rentrer chez elle pour le soir de Noël. Le genre de femme ayant une confiance hors norme, autoritaire et surtout se croyant plus important que les autres car elle a un bon boulot.

a la maison
Pendant tout ce film je n’ai pas arrêter de me dire qu’elle devrait arrêter de se plaindre sur toutes les choses belles qui l’entoure, malgré le scénario très hilarant et comique on sent sa force de caractère se dégrader petit à petit. Elle arrive à se rendre compte des choses de la vie grâce aux personnes qu’elles va rencontrer et aussi aux aventures qu’elle va vivre cette fameuse soirée/nuit là.

noel

J’ai vraiment adoré ce film car selon moi il y a une grosse leçon de vie qui est dissimulée dedans. On arrête pas de se plaindre pour des futilités et on en oublie le principal qui part aux oubliettes. On arrête pas de stresser et on profite pas de la vie, quand notre bus est en retard on passe tout notre temps à râler au lieu d’admirer  le levé du soleil qui s’offre à nous, ou alors à la neige qui tombe, aux paysages, à la nature, au soleil,… etc. Pourtant, qu’elle que soit l’occupation qui nous attendait, au fond ça n’a rien de grave de rater son bus. (sauf exceptions)

Tout ça pour dire qu’au final, même si on donne le meilleur de nous même, qu’on est sidéré quand une personne arrête pas de souffler car il ne peut pas s’asseoir dans le bus car c’est un gros fainéant (ba quoi c’est un bon exemple), il nous arrive toujours de répéter ces mêmes erreurs sans nous en rendre compte car il y a toujours des  » mais » ou on a toujours des raisons bien précises qui nous permettent d’excuser nos actes, car c’est seulement chiant chez les autres. On se pleins de nos vies alors qu’on passe la moitié de notre temps à agrandir THE routine qui fait face à notre quotidien sans pour autant changer celle-ci. On reste bloquée sur cette phrase qui nous dit de remettre les choses à demain, alors qu’on sera peu être plus là demain.

C’est un chouette film, qui pour moi à la mérite d’être vue, qui ma fait réfléchir et qui ma fait traverser à l’ésprit qu’un jour j’allais aller habiter sur une île avec mon sac à dos pour enfin profiter de ma vie, de la vraie vie non matériel.

Dit la fille en écrivant cet article sur son ordinateur ou les onglets youtube, facebook, et wordpress sont toujours ouverts.

Publicités

4 commentaires

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s